/ matteo demaria / enquêtes poétiques / sculpture sociale ?

sculpture sociale ?

2019

qu'est-ce qu'on fait ?

50 pages, a4, photocopie n/b, reliure archive métal, enveloppe kraft a4+
réalisé dans le cadre de la résidence sors du bois, à coco velten, marseille (13001)


en septembre 2019 j’ai répondu à un appel à résidece de coco velten.

coco velten - anciens bureaux dirmed - est implanté dans le quartier populaire de belsunce (13001), mais se situe dans la périphérie de celui-ci ; il s’agit d’un projet ambitieux, mais il n’est destiné à durer que trois ans. ces deux facteurs géographique et temporel s’imbriquent avec des questions sociales - vivre/faire ensemble, aménagement urbain… - qui à la fois leur préexistent et qu’ils contribuent à alimenter.

ayant cela en tête, j’ai imaginé un dispositif de rencontre - un stand de café ambulant et gratuit - avec lequel je me suis baladé dans le quartier en cherchant à stimuler des rencontres. toute personne est bienvenue et invitée à s’arrêter le temps d’un café, ou plus - ou moins - et à discuter avec moi. les conversations portent sur l’art en tant que moyen d’expression et sur la possibilité , pour les habitants, de modeler le quartier à leurs souhaits, comme on le ferait d’une sculpture - en écho au concept de sculpture sociale de joseph beuys, adapté plus récemment par ben kinmont. évidemment, les conversations débordent largement de ce cadre de réflexions et nous échangeons des récits de vie, des blagues, parfois seulement des hochements de tête. les personnes qui le souhaitent peuvent écrire sur une feuille de papier leurs envies et/ou besoins, contribuant ainsi à établir un projet de sculpture. ils sont invités à signer la feuille et/ou laisser leur nom, devenant ainsi co-auteurs de l’oeuvre en cours de construction.

l’édition reprend ces feuilles, ainsi que des notes factuelles relatives à chaque permanence effectuée. elle a pour vocation d’être laissée à l’association yes we camp - direction globale de coco velten -, ainsi qu’aux services d’urbanisme de la ville de marseille, comme une sorte de cahiers des charges. c’est aussi - et surtout - une archive en cours de constitution qui sera élargie et qui servira de base pour des développements futurs dépassant le cadre temporel et structurel de la résidence.


qu'est ce qu'on fait colophon

ce projet a été continué avec l’aide de la compagnie, lieu de création, entre janvier et mars 2020, il est déshormais en pause dû à la réalisation de travaux dans ce lieu, ainsi qu’aux mesures de confinement.


last modified 2020